Accueil
Accueil Boutique Timbres-poste English Mon Caddie
ACTUALITES
 
ABONNEMENT
APPROVISIONNER SON COMPTE
PROGRAMMES
RETRAITS
MUSEE VIRTUEL
HISTORIQUE
LE CENTRE
NOUS CONTACTER
      
 Journée internationale des droits des Femmes 2020
  Emis : 06 mars 2020
  Procédé d'impression : Offset
  Imprimerie : Phil@poste
  Production : FARE RATA 2020
 
  Produits associés à cette émission :
   - Enveloppes premier jour

Maadi GOBRAIT, née à Papeete le 7 août 1909, débuta sa vie par des études en Nouvelle-Zélande. Mais c’est à l’appel du 18 juin 1940, qu’elle fut l’une des premières personnes en Polynésie à rejoindre le Général De Gaulle à Londres et s’engager dans les Forces Françaises Libres en 1942. Maadi GOBRAIT participa aux campagnes d’Afrique du Nord et au débarquement en Europe. A la fin des hostilités, décorée de la croix de guerre, c’est en 1946, avec le grade de sous-lieutenant dans le corps du service de Santé qu’elle quitta l’uniforme. De retour à Tahiti, elle intègre l’hôpital de Papeete en tant qu’infirmière major et fut responsable des services sociaux. Femme de caractère, ayant le courage de ses opinions, elle faisait preuve de beaucoup de bienveillance. Son indéfectible attachement au gaullisme et à la personne du Général De Gaulle était connu de tous à Tahiti et l’on disait d’elle qu’elle était la plus gaulliste des polynésiennes. Elle entretenait d’ailleurs avec le Général de Gaulle et Madame de Gaulle des liens personnels et privilégiés.
Elle suggéra ainsi au Général de Gaulle sa visite en Polynésie en 1956. Elle décéda en 1980, à l’âge de 71 ans.

Tuianu FIU CONROY épouse LE GAYIC, née à Papara, le 29 mai 1922, est connue pour son dévouement au sein de l’éducation et s’est distinguée au titre d’Officier des Palmes académiques. Membre actif de divers groupes et associations tel que la Croix Rouge,le syndicat d’initiative, le GIE Tahiti Manava et devint la 1ère Présidente du Planning Familial en 1970, elle intégra l’Assemblée Territoriale en 1972. En 1974, elle mit en place la 1ère association féminine de Papara, qu’elle présida 21 ans. Elle assurera cette fonction pendant 16 ans au sein de l’association « Tuterai Nui ». En 1981, elle prit la présidence du « Groupement de solidarité des femmes de Tahiti » pendant 14 ans. Puis en 1982, elle créa la 1ère fédération des associations féminines « Le conseil des femmes ». Enfin en 1983, elle se lance à la conquête de la Mairie de la commune de Papara et devient une des premières femmes maire en Polynésie française. Elle tenu les rênes de la commune jusqu’à son décès. Ses diverses et nombreuses actions sociales et de bienfaisances en faveur des femmes en difficultés, des familles nécessiteuses, des enfants maltraités et handicapés, des personnes âgées, sans distinction d’appartenance politique ou religieuse, lui ont valu d’être reconnue et distinguée et élevée au grade d’Officier dans l’ordre National du Mérite et chevalier de la légion d’honneur, ainsi que médaillée d’honneur de la Jeunesse et des Sports. Elle mourra à l’âge de 73 ans le 15 février 1995 à Papara.

Fare Rata, la poste de Polynésie, célèbre ces pionnières qui ont oeuvré pour le fenua.


Retrouvez votre circulaire téléchargeable ici



Femme - Maadi GOBRAIT
 
Ajouter à mon caddie
  
Fiche technique   

Femme - Tuianu LE GAYIC
 
Ajouter à mon caddie
  
Fiche technique   

Série Femmes
 
Ajouter à mon caddie
  
Fiche technique   
Accueil Aide Contacts Publicité Mentions légales Conditions de vente