Accueil
Accueil Boutique Timbres-poste English Mon Caddie
ACTUALITES
 
ABONNEMENT
APPROVISIONNER SON COMPTE
PROGRAMMES
RETRAITS
MUSEE VIRTUEL
HISTORIQUE
LE CENTRE
NOUS CONTACTER
      
 80ème anniversaire du ralliement des EFO à la France libre 2020
  Emis : 02 septembre 2020
  Procédé d'impression : Taille douce
  Imprimerie : Phil@poste
  Production : FARE RATA 2020
 
  Produits associés à cette émission :
   - Enveloppes premier jour

Une fois la nouvelle de l’armistice connue, à la consternation succède la volonté de poursuivre la guerre aux côtés des Anglais. L’appel du 18 juin 1940 n’a pas été entendu en Océanie française et le Général DE GAULLE est encore un inconnu pour les populations tahitiennes.
Le cercle de la famille MARTIN va accueillir les premiers opposants à l’autorité du gouverneur Fréderic CHASTENET DE GERY, représentant du gouvernement de Vichy. Pour faire face au « Groupe de Mamao », ce dernier promulgue le 13 août 1940 la loi portant interdiction des sociétés secrètes. La réponse du « Groupe de Mamao » est la création du « Comité de la France libre ».
Sous la pression de ses membres fondateurs, le gouverneur concède l’organisation d’un plébiscite sur Tahiti et Moorea (incluant pour la première fois celui des femmes). Il leur faut néanmoins se garantir de la neutralité de l’armée, acquise auprès du capitaine Félix BROCHE, commandant la compagnie autonome d’infanterie coloniale de Tahiti. Le mouvement trouve aussi un appui armé auprès du leader Etienne DAVIO et les membres d’équipage du navire Le Ville d’Amiens à quai à Papeete. Ces derniers sont surnommés les bleus à cause de leurs salopettes bleues.
Les résultats du plébiscite sont alors sans appel : 5564 voix pour le général DE GAULLE, 18 voix pour le maréchal PETAIN. Le gouverneur s’incline face à la pression populaire et un gouvernement provisoire est nommé. Le 2 septembre 1940, l’Océanie française après les Nouvelles Hébrides rallie à son tour la France libre. Le 11 septembre, un millier de Tahitiens s’engagent dans les rangs de la France libre : les Tamari’i Volontaires. Commandés par Félix BROCHE, ils porteront la flamme de la résistance française dans les rangs du glorieux Bataillon du Pacifique.
L’engagement des bleus du Ville d’Amiens aura été déterminant dans le ralliement. Le navire ensuite réquisitionné par les Anglais naviguera dans l’Atlantique Nord sillonné par les convois pour ne retrouver un commandement français qu’en septembre 1944. Le Ville d’Amiens reprend ensuite sa ligne commerciale avec la Nouvelle Calédonie jusqu’en 1950, passe cargo en 1951 avant d’être
réformé en 1953.

En ces commémorations des 80 ans du ralliement des Etablissements français d’Océanie à la France libre, Fare Rata, la Poste de Polynésie rappelle l’engagement de ces femmes et de ces hommes qui ont su montrer leur détermination et leur bravoure dans la lutte pour la mère-patrie.

Retrouvez votre circulaire téléchargeable ici



80ème anniversaire du ralliement des EFO à la France libre 2020
 
Ajouter à mon caddie
  
Fiche technique   

Planche 80ème anniversaire du ralliement des EFO à la France libre 2020
 
Ajouter à mon caddie
  
Fiche technique   
Accueil Aide Contacts Publicité Mentions légales Conditions de vente