Accueil
Accueil Boutique Timbres-poste English Mon Caddie
ACTUALITES
 
ABONNEMENT
APPROVISIONNER SON COMPTE
PROGRAMMES
RETRAITS
MUSEE VIRTUEL
HISTORIQUE
LE CENTRE
NOUS CONTACTER
      
 22-05 Tricentenaire de l´expédition de Jacob Roggeveen en Polynésie
  Emis : 02 juin 2022
  Procédé d'impression : Offset
  Imprimerie : Sérigraphie
  Production : FARE RATA 2022
 

L’explorateur néerlandais Jacob Roggeveen est né à Middelbourg le 1 février 1659 et décède le 31 janvier 1729 dans cette même ville des Pays-Bas. Il débute une carrière de notaire puis après un doctorat en droit à l'université de Harderwijk, il part en 1707 en tant que juriste à Batavia (aujourd'hui Jakarta).
En 1715, il revient à Middelbourg pour travailler sur le projet d’expédition, conçue par son père
Arend Roggeveen, avec son frère Jan. Ayant servi dans la Compagnie hollandaise des Indes orientales, il obtient en 1721 de la Compagnie des Indes occidentales, la direction d'une expédition
à la découverte de la mythique Terra Australis. Roggeveen arme trois navires et recrute des officiers sous son commandement : le Den Arend (cpt Jan Koster), le Thienhoven (cpt Cornelis Bouman) et l'Africaansche Galey (cpt Roelof Rosendaal).
L’expédition quitte le port de Texel le 1 août 1721. Après avoir traversé l’Atlantique et longé les côtes d’Amérique du sud, il passe le Cap Horn et entre dans l’Océan Pacifique en janvier 1722. Roggeveen fait sa première découverte le 5 avril 1722. Ce dimanche de pâques, il aborde les côtes de cette petite île qu’il nomme ainsi « Île de Pâques ». Forcé par le mauvais temps, le navigateur hollandais part vers l’ouest, cap sur les îles Tuamotu, surnommées alors « Archipel Dangereux ». C’est ainsi que l’Africaansche Galey fait naufrage sur le récif de l'atoll de Takapoto en mai 1722. Lors du désastre il réussit à sauver quelques vivres et une partie de l’équipage (dont 5 marins profiteront pour déserter).
L’équipage affecté par ce désastre, décide de rester au large des îles, découvrant à distance les autres îles des Tuamotu (Arutua, Apataki, Rangiroa). Il aborde la première île haute, Makatea, et décide de jeter l’ancre pour regagner des forces et refaire le plein en eau et vivres. Malheureusement, les habitants effrayés, repoussent les marins à coups de pierres du haut de falaises escarpées. Le 06 juin, Roggeveen est le premier européen à découvrir l’île de Maupiti et Bora Bora surnommée « la perle du Pacifique ».
Apres avoir traversé la Polynésie, Roggeveen décide de continuer vers l’ouest malgré le manque de vivres et la fatigue de l’équipage atteint par le scorbut.
L'expédition atteint les Îles Samoa, la Nouvelle-Guinée et Java, les navires sont alors confisqués pour avoir violé les accords de monopole de la compagnie rivale et Roggeveen est arrêté. Enfin relâché par la justice de La Haye, il regagne son pays où il prendra sa retraite.

Fare Rata, la Poste de Polynésie est heureuse de partager cette extraordinaire expédition de Jacob
Roggeveen en Polynésie


Retrouvez votre circulaire téléchargeable ici



Tricentenaire de l´expédition de Jacob Roggeveen en Polynésie
 
Ajouter à mon caddie
  
Fiche technique